top of page
Rechercher

Que se passe-t-il lorsqu'un muscle est étiré?

En pratiquant régulièrement le stretching ou la souplesse, divers changements se manifestent dans le corps, surtout au niveau des muscles. Les tissus associés de manière plus ou moins directe, tels que les ligaments, les tendons, les fascias, la peau et même les tissus cicatriciels subissent des adaptations en réponse aux étirements.

Un peu de physiologie...

Tout d'abord, les fibres musculaires subissent un allongement qui améliore la flexibilité et la mobilité articulaire à long terme. En parallèle, les récepteurs sensoriels situés dans le muscle, appelés fuseaux neuromusculaires, détectent ce changement de longueur et envoient des signaux au système nerveux central. Ces signaux déclenchent des réflexes d'étirement, provoquant une contraction musculaire réflexe pour protéger le muscle contre un étirement excessif. Cette réaction a pour objectif de protéger le muscle contre un étirement excessif, soulignant ainsi la complexité des interactions entre le système musculaire et le système nerveux lors de la pratique du stretching.


L'extension volontaire des muscles débute à l'intérieur des muscles, plus précisément au niveau des sarcomères. Les sarcomères sont les unités de base des muscles squelettiques, responsables de la contraction musculaire. Lors de la contraction, le sarcomère se raccourcit. L'étirement musculaire entraîne l'allongement de ce dernier. Cela augmente alors l'amplitude du mouvement et de la flexibilité musculaire.


De nombreux bienfaits

En plus de ce qui précède, le stretching favorise une meilleure circulation sanguine vers les muscles étiré. Il améliore l'apport d'oxygène et de nutriments aux cellules musculaires et aide à éliminer les déchets métaboliques. Augmenter sa souplesse musculaire et articulaire améliore la performance sportive, la prévention des blessures et le maintien de la mobilité. Sachez que l'assouplissement peut également induire une relaxation musculaire en réduisant la tension et la raideur.


Pratiquer sans se blesser

Malgré les nombreux bienfaits du stretching, il est important de pratiquer de manière appropriée en effectuant un échauffement préalable et en respectant les limites de son corps pour éviter tout risque de blessure. Lors de l'étirement, écoutez attentivement votre corps et respectez vos limites. Évitez de forcer les étirements au-delà de ce que vous pouvez confortablement atteindre. La douleur est un signe que vous êtes allé trop loin. Pendant l'étirement, concentrez-vous sur une respiration profonde et régulière.


Si vous n'avez pas un passé de gymnaste ou de danseuse, évitez les grands à-coups. Lorsque vous atteignez une position d'étirement, maintenez-la pendant 15 à 30 secondes. Sans une pratique régulière, les rebonds peuvent causer des microtraumatismes musculaires.


N'hésitez pas à vous faire accompagner, surtout si vous débutez ou si vous avez des préoccupations spécifiques!

31 vues0 commentaire

Comments


bottom of page